Lancement officiel de l’Alliance de l’océan Indien pour les tortues terrestres (IOTA)

L »IOTA est une initiative à but non lucratif inclusive, basée aux Seychelles, qui se consacre à la conservation de l »emblématique tortue terrestre d »Aldabra et à son « ré-ensauvagement », tant aux Seychelles que, et à titre de moyen véritablement novateur pour la collaboration régionale, dans l »océan Indien occidental (OIO), où les tortues géantes ont été éradiquées. En partenariat avec des organisations aux vues similaires, l »IOTA promeut également la tortue d »Aldabra en tant que symbole de l »écotourisme et soutient des activités de sensibilisation et d »éducation.

À compter du début 2019, l »IOTA supportera et dirigera des programmes de recherche sur l »atoll d »Aldabra et divers autres sites de ré-ensauvagement situés dans l »OIO. Ces efforts faciliteront la gestion du fonctionnement de l »écosystème au moyen des tortues dans les sites de réimplantation et aideront à atténuer l »impact du changement climatique prévu sur les tortues géantes et leurs habitats. Dennis Hansen, scientifique spécialiste de la conservation de l »environnement et conseiller de l »IOTA, a illustré l »importance du rôle attendu de l »IOTA : « Les tortues géantes sont les ingénieurs de la restauration des écosystèmes, pour l »avenir des petites îles du monde entier. L »IOTA vise à être un moteur clé des actions de retour à la vie sauvage des tortues d »Aldabra sur les îles de l »océan Indien occidental ».

L »IOTA se joint à la famille de la Fondation Recanati-Kaplan qui regroupe des organismes de conservation de l »environnement de premier plan, dont Panthera, la Wildlife Conservation Research Unit de l »université d »Oxford (WildCRU) et The Orianne Society. À l »occasion du lancement, Thomas S. Kaplan, fondateur et président de l »IOTA, a expliqué la philosophie qui se profile derrière cette nouvelle initiative : « Les tortues géantes ont réussi à survivre dans de nombreuses îles du monde entier jusqu »à l »arrivée des humains. Depuis lors, l »homme a été le moteur de l »extinction de ces créatures enchanteresses. Ce que notre espèce a défait peut néanmoins être réparé. Dans un esprit de collaboration et de camaraderie, l »IOTA s »efforcera de rassembler les gens et les organisations dans tout l »OIO pour préserver et s »occuper de la tortue d »Aldabra, ainsi que d »autres espèces menacées qui peuvent être préservées grâce à cette initiative ».

M. Kaplan a également souligné le rôle de catalyseur potentiel que cette initiative pourrait jouer en vue d »un développement économique durable et responsable : « Les Seychelles sont un paradis, doté de nombreuses possibilités d »expansion pour l »écotourisme. Avec ses quelque 100 000 tortues géantes, les Seychelles abritent un nombre de tortues terrestres multiple de celui de toutes les îles Galápagos et elles comptent une population de tortues supérieure à sa population humaine. Plus de 300 000 touristes visitant le pays chaque année, l »image de marque de la tortue d »Aldabra représente une occasion unique de créer un nouveau  »joyau de la couronne » pour les Seychelles et la région dans son ensemble ».

La santé et le succès de tout effort de conservation dépendent fortement de la coopération et du soutien qu »il reçoit du gouvernement. Le Président de la République des Seychelles, M. Danny Faure, également parrain de la Fondation de l »archipel des Seychelles qui s »occupe du magnifique atoll d »Aldabra, se souvient : « Cette expérience est gravée dans ma mémoire et m »a fait prendre conscience du fait que la préservation de l »environnement n »est pas une question de choix mais de survie, non seulement pour les tortues terrestres mais aussi pour nous, êtres humains. Nous devons tous assumer nos responsabilités et modifier nos modes de vie pour lutter contre l »extinction des espèces et le changement climatique, les deux étant d »ailleurs intrinsèquement liés. Les Seychelles le reconnaissent depuis longtemps et soutiennent entièrement des initiatives telles que l »IOTA pour faire souffler ce vent de changement ».

Razan K. Al Mubarak, directeur général du Mohamed bin Zayed Species Conservation Fund, a lui aussi apporté un soutien régional : « En tant que fonds dédié à la préservation des espèces, le MBZ Species Conservation Fund a apporté son soutien à plus de 100 projets consacrés à la préservation des tortues marines et des tortues terrestres. Nous savons à quel point ces espèces sont vulnérables, mais nous savons aussi qu »avec le bon type de partenariats, de soutien et d »engagement, leur potentiel de récupération est énorme. Nous sommes ravis d »accueillir l »IOTA comme un acteur essentiel dans la conservation de la tortue d »Aldabra ».

A également participé au panel de haut niveau organisé à l »occasion du lancement officiel de l »IOTA, Son Excellence Brune Poirson, secrétaire d »État à l »Environnement de la France, pays qui a des territoires d »outre-mer dans l »océan Indien : la Réunion et Mayotte. Mme Poirson a souligné l »importance de cette coopération : « La France se réjouit de la création de l »IOTA – une initiative inclusive et novatrice, susceptible de faire véritablement  »pencher la balance » en faveur de la biodiversité dans l »océan Indien occidental. Nous soutenons également l »accent mis par l »IOTA sur la collaboration régionale en tant que levier essentiel de la préservation, ainsi que l »engagement de l »organisation à l »égard de la sensibilisation et l »éducation ».

On oublie souvent que les tortues marines et terrestres font partie des animaux les plus affectés par le trafic parmi les espèces menacées du monde. Les experts de l »IOTA ont hâte de travailler en étroite collaboration avec l »United States Fish and Wildlife Service (USFWS) afin de faire progresser les méthodes conçues pour lutter contre les activités illégales de trafic des espèces sauvages. M. Eric Alvarez, directeur adjoint par intérim des Affaires internationales de l »USFWS, a déclaré : « Le programme des Affaires internationales de l »USFWS s »efforce de conserver la diversité de la faune et de la flore du monde et leurs habitats, en mettant l »accent sur les espèces d »intérêt international, notamment les tortues terrestres. Ces créatures incroyables sont exposées à nombreuses menaces à leur survie, dont le commerce illégal dévastateur. Nous nous félicitions des plans de l »IOTA visant à préserver ces espèces et à travailler en collaboration dans la région pour obtenir des résultats significatifs en matière de préservation ».

Du plus petit des invertébrés à nos magnifiques mammifères terrestres et à nos merveilles océaniques, tous font face en définitive au fléau du changement climatique et à la perte de leur habitat. Il est grandement temps d »agir. « Dotées d »une espérance de vie de plus de 150 ans, les tortues géantes d »Aldabra nous rappellent que nous devons préserver et améliorer notre environnement à long terme », a ajouté M. Ross Kiester, conseiller principal de l »IOTA.

À propos de l »IOTA

L »Indian Ocean Tortoise Alliance (IOTA) – Alliance de l »océan Indien pour les tortues terrestres – soutient la conservation et la réimplantation des tortues terrestres dans l »océan Indien occidental (OIO). L »IOTA promeut également la tortue terrestre en tant qu »icône de l »écotourisme et ambassadrice d »une coopération régionale renforcée. L »organisme apporte également son soutien à des activités de sensibilisation et d »éducation.

Elle doit commencer ses activités début 2019.

Veuillez nous suivre sur : www.iotaseychelles.org.

CONTACT

Nicole Mollo
+1.917.364.3831
nicolemollo@me.com

Conserver la tortue géante d »Aldabra grâce à la coopération régionale

PARIS, 13 novembre 2018 /PRNewswire/ — Dans un geste audacieux visant à souligner le rôle central de la tortue d »Aldabra (tortue terrestre des Seychelles) dans la restauration des écosystèmes régionaux et à faire la lumière sur la situation désespérée de cette espèce particulière face au changement climatique et à l »intervention humaine, un groupe de défenseurs de l »environnement et de philanthropes a annoncé la création de l »Indian Ocean Tortoise Alliance (IOTA) – Alliance de l »océan Indien pour les tortues terrestres – à l »occasion du premier Forum de Paris pour la Paix, nouvelle réunion annuelle des acteurs mondiaux de la gouvernance.

Lancement officiel de l'Alliance de l'océan Indien pour les tortues terrestres (IOTA)

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi